Amélioration des conditions de vie

      La COSI Bénin veut agir sur les politiques en lien avec l’emploi des jeunes

La Confédération des Organisations Syndicales Indépendantes (COSI-Bénin), en partenariat avec la CNV Internationaal a organisé par le biais de sa Commission Nationale des Jeunes (CNJ/COSI-Bénin) un forum national sur : « La problématique de l’accès des jeunes à un emploi décent et durable ». Ce forum s’est tenu du jeudi 29 au vendredi 30 Octobre 2015 au Chant d’oiseaux à Cotonou et a regroupé une centaine de participants venus de diverses structures et organisations de jeunes ainsi que des confédérations syndicales sœurs de la COSI-Bénin.

Calixte ADIYETON

La COSI Bénin a organisé du Jeudi 29 au vendredi 30 Octobre 2015, un Forum national sur la problématique de l’accès des jeunes à un emploi durable et décent. Un évènement qui s’inscrit dans le Plan Opérationnel 2015 financé par CNV Internationaal. La cérémonie d’ouverture a été marquée par plusieurs allocutions. Après le mot de bienvenue aux différents acteurs à savoir Ongs, Syndicats et jeunes, le Secrétaire général de la COSI-Bénin Noel CHADARE a, dans son allocution, situé la tenue dudit Forum dans une vision progressiste de la COSI-Bénin qui n’entend plus désormais se contenter de son rôle de défense des intérêts matériels et moraux des travailleurs mais veut être présente sur les questions liées à l’emploi des jeunes, à la protection sociale dans le secteur informel, à la bonne gouvernance et aux Droits de l’Homme et à la Responsabilité Sociétale des Entreprises …A la suite du Secrétaire général de la COSI-Bénin, la représentante de Friedrich Ebert, la Chargé de de Programme CNV Internationaal (Mme Esther Droppers) et le Secrétaire général Adjoint de la CSA Bénin ont tour à tour pris la parole pour dire combien salutaire est cette initiative de la COSI-Bénin. Si nous ne voulons pas d’un « printemps arabe » dans notre pays, nous devons prendre à bras le corps la question de l’emploi des jeunes, a même lancé le représentant de la CSA Bénin. Cette série d’allocutions a été clôturée par le discours d’ouverture de Uzziel TWAGILIMANA, Coordonnateur de Projets Afrique Solidarité Mondiale CNV Internationaal, qui a dans son propos, mis l’accent sur le rôle du syndicat dans l’employabilité des jeunes avant de procéder au lancement officiel des travaux dudit Forum. Au terme des allocutions, trois communications ont été présentées au cours de la première journée sur le cadre institutionnel ont eu pour thèmes : 1-« ANPE, attribution et rôle dans l’accompagnement des primo-entrepreneurs et des petites et moyennes entreprises (Rôle des business Promotion Centers) » présentée par M. ZANNOU Maurice et Mme DASSEA Rose ; 2-« FNPEEJ, attribution et rôle dans l’accompagnement des financier des jeunes entrepreneurs » présentée par M. AKPOVO ; 3-« FNM, maillon important dans la chaîne de financement des initiatives des jeunes entrepreneurs » présentée par M. ADJISSA. La série des communications a été clôturée par la communication intitulée : « Les stratégies syndicales de l’employabilité : Vision de la COSI-Bénin et de la CNV Internationaal » et a été présentée par le Coordonnateur Projets Afrique de Solidarité Mondiale et CNV Internationaal Uzziel Twagilimana. Cette dernière a particulièrement retenu l’attention des participants et a permis d’explorer les axes suivants : définition de concepts, facteurs contribuant à l’employabilité, les stratégies pour accroître l’employabilité des jeunes; les stratégies syndicales (lobby et plaidoyer) pour accroître l’employabilité ; le cadre légal et institutionnel existant en Afrique et au Bénin. Au nombre de stratégies syndicales, il faut retenir le développement des capacités personnelles, la disponibilité et la diffusion d’informations relatives aux opportunités d’emploi, les formations professionnelles, l’assistance juridique, le dialogue social, lobbying et le plaidoyer.Les débats ayant suivi ont permis de répondre aux interrogations suivantes : Quel est le rôle du syndicat dans la création de l’emploi au Bénin? Les syndicats au Bénin sont-ils assez pour l’employabilité des jeunes ? L’exercice incontrôlé du droit de grève n’est-il pas à la base de la baisse de la qualité de l’enseignement ? Les foras et autres ateliers de réflexion ont-ils un impact réel sur le chômage des jeunes ? ...Il faut préciser que ce Forum a connu la présence du Représentant de l’Université d’Abomey Calavi, des ONG de jeunes, des structures spécialisées autour des questions des jeunes des Centrales et Confédérations syndicales sœurs, des Jeunes leaders de la Fondation Friedrich Ebert, des trois importantes organisations syndicales des étudiants d’Abomey Calavi(UNEB, FNEB,UNSEB).

Au terme des deux jours d’échanges et dans le cadre de la suite à donner aux actes du Forum, il a été mis sur pied, une plate-forme composée de tous les Ongs et organisations syndicales présentes.

Principales recommandations du Forum

Principales recommandations issues du Forum :

•          A l’endroit de l’Etat à travers le cadre institutionnel

         ANPE

o          Associer les autorités locales à la sensibilisation des jeunes sur les structures de l’ANPE ;

o          Inscrire le test écrit dans les critères de sélection ;

o          Dynamiser l’activité des syndicats sur les campus universitaires afin d’orienter les jeunes diplômés ;

o          Interagir avec les ministères de l’Education et de la formation professionnelle, les universités et le patronat pour améliorer l’employabilité des jeunes ;

o          Réorienter des Programmes PAES vers les entreprises privées pour permettre aux jeunes d’acquérir plus d’expériences.

         FNM

o          Renforcer la communication autour des services du FNM

o          Etre plus visible en participant aux samedis des métiers organisés par l’ANPE ;

o          Vulgariser les conditions d’accès aux produits du FNM ;

o          Soigner l’image du FNM souvent taxée de structure « politisée »

o          Créer un produit financier spécifiquement pour le financement des activités des micros entreprises et des entreprises unipersonnelles portées par des jeunes ;

o          Renforcer les capacités des ressources humaines du FNM.

         FNPEEJ

o          Revoir à la baisse le taux d’intérêt des prêts (crédits) accordés aux jeunes entreprises et rallonger la durée de remboursement (passer de 3 à 5 ans) ;

o          Créer des antennes FNPEEJ dans toutes les communes du Bénin aux fins d’être plus proche des jeunes de toutes les contrées du Bénin ;

o          Rendre plus dynamique la stratégie de communication des différents programmes du FNPEEJ afin de toucher un plus grand nombre de bénéficiaires (utilisation des médias sociaux comme Facebook, twitter, WhatsApp).

•          A l’endroit des Syndicats

Améliorer leurs actions en faveur de l’employabilité des jeunes en :

-Négociant des stages professionnels au profit des jeunes ;

-Continuant le processus de professionnalisation interne pour mieux répondre aux nouveaux défis du pays ;

-Intensifiant les formations des jeunes en matière de plaidoyer et lobbying ;

-Faisant un meilleur usage du droit de grève pour contribuer à la qualité de l’éducation dans notre pays.

 

Calixte ADIYETON (Chargé de Programme)

 NOS   PARTENAIRES

-----------

Cnv se consacre depuis plus de cent ans à l'amélioration du travail et des revenus ...    

Lire l'article...

 

CSI AFRIQUE

Contact

Bourse du travail Cotonou
03BP1218 Cotonou
Tel:(+229) 94332333 (+229) 97435191
(+229) 96781300 Secrétariat Particulier

Nous ecrire

SUIVEZ-NOUS SUR

COSI-BENIN www.cosi-benin.org